Background la-defiscalisation-scellier.com

Tout savoir sur la location en loi Pinel

L’investissement locatif est facilité par la loi Pinel, dispositif qui permet de réduire ses impôts d’un pourcentage du prix de revient de son logement. La loi s’applique uniquement sur les secteurs tendus en matière d’immobilier locatif, les zones Pinel. Celles-ci édictent des règles qui leur sont propres.

Les plafonds de ressources du locataire

En fonction de la zone dans laquelle vous investissez, vous allez devoir trouver des locataires dont le montant des ressources annuelles ne dépasse pas un certain plafond. Le but de cet encadrement est de permettre au plus grand nombre, même aux foyers les plus modestes, d’accéder à la location sur des zones tendues du territoire. Lors de la signature du bail, vous devrez vérifier les ressources de vos locataires sur l’année N-2. Ces plafonds sont réévalués chaque année, tout comme ceux liés au montant de loyer.

Les loyers

Défiscalisation loi Pinel

Les loyers font aussi l’objet d’un plafond Pinel. Dans chaque zone du dispositif, vous ne pourrez pas dépasser un certain montant de loyer. Celui-ci est défini grâce à un prix du mètre carré maximum, lequel est pondéré par la surface habitable du logement. Actuellement, les loyers encadrés par la loi Pinel sont 20 % inférieurs à ce qui se pratique sur un même secteur. Là aussi, le but est que tout à chacun ait accès à un logement de qualité. Par ailleurs, vous vous assurez de trouver facilement des locataires sur toute la durée de défiscalisation.

Le temps de location

La durée de défiscalisation est en effet un critère à prendre en compte lorsque vous investissez en Pinel. En effet, pour profiter du dispositif, vous vous engagez à louer votre bien 6, 9 ou 12 ans. Sur toute cette période, vous devrez vous conformer aux plafonds Pinel détaillés ci-dessus. A retenir également que la mise en location doit intervenir dans l’année qui suit la livraison du bien.